COVID : un nouveau protocole pour des entreprises applicable depuis le 29 novembre 2021.

Variant Omicron, remontée en flèche des contaminations, l’aggravation de la situation sur le front du COVID contraint le gouvernement à prendre de nouvelles mesures et renforce donc le protocole en vigueur dans les entreprises.

Renforcement du port du masque.
Le port du masque est désormais obligatoire en intérieur et en toutes circonstances. A noter que le texte est plus restrictif sur le type de masque autorisé :

  • les masques ayant une filtration supérieure à 90% (masque dit de  « catégorie 1 »)
  • les masques de type chirurgicaux

Les masques artisanaux en tissus ne sont plus utilisables.

Le texte rappelle les règles de distanciation et les durcit dans  certaines circonstances. Lors d’échanges en face à face, chaque personne doit impérativement respecter une distance minimale d’un mètre. Pour les entreprises qui mettent à disposition des salariés une restauration collective, la distanciation passe à 2 mètres lorsque le masque n’est pas porté en particulier à table durant le repas. Il est de plus demandé  de ne pas manger en face à face pour limiter encore la probabilité de contamination. En cantine d’entreprise, la surface par salarié revient à 8 mètres carrés afin de limiter le nombre de personnes présentes simultanément dans le restaurant. L’organisation de pots de convivialité est fortement déconseillée.

Se laver les mains régulièrement et passer ses mains au gel hydro alcoolique doit être fait plusieurs fois par jour.

Le protocole impose aux employeurs d’instaurer des procédures régulières de nettoyage de tous objets manipulés par les salariés. Le texte insiste aussi sur l’aération des locaux. Un minimum de 5 minutes d’aération par heure est requis. L’ensemble du personnel doit être sensibilisé à cette pratique.

En matière de déplacement, si les locaux le permettent, l’employeur est tenu aussi de mettre en place une mobilité en sens unique pour éviter au maximum les croisements du personnel.

Appel au télétravail renforcé
Le nouveau protocole ne modifie pas les règles mais incite clairement les entreprises à développer encore davantage le télétravail après négociation avec les salariés.

 

Télécharger le protocole